samedi 4 juin 2016

Cela dépasse l'entendement!

Vendredi soir je tombe en embuscade chez Filou et Nat, besoin de parler d'évacuer les coups durs que la vie ne manque pas de nous faire cadeau... Deux heures du matin, Nathalie me ramène à la maison, eux il vont continuer la soirée, moi demain j'ai rendez vous avec Yves pour visiter le gouffre des Charentais... L'avantage c'est que les bières Belges à 10,5°c permettent de faire le vide même quand on est plein! Quatre heures plus tard je suis debout, en route pour l'aventure. Nous passons par l'Aspin, le soleil, le brouillard. Tout simplement magnifique la journée commence bien en compagnie de Véro qui me conduit à destination. Nous récupérerons Riri au passage. Après une marche d'approche plein shuss droit dans le pente nous dévalons les premiers puits. Parfaitement équipé, grand confort et broché en inox. Rien à dire sur l'équipement effectué de main de maitre. Plusieurs itinéraires sont possible. Une équipe passe par des puits fossiles et les autres par les actifs. Après nous passons les ponts de singes, ambiance garantie pour le dernier! et nous arrivons Au superbe miroir de faille que nous suivons sur 200m. Après ce qui va suivre va me scotcher, aucune photo, aucun commentaire ne peut décrire ce que nous allons voir... Je n'aime pas comparer les cavités, j'ai explorer de très belle cavité dans les Cantabriques richement concrétionné, visiter par trois fois le gouffre d'Esparros, visiter le gouffre du Nébélé... Mais là pfou c'est indescriptible et cela dépasse l'entendement. Les aiguilles d'aragonites de parfois 10cm de long, et la couleur! Au mon dieu la couleur, jaune phosphorescent à vous péter la rétine! Des bouquet gros comme des choux fleur avec des lutins derrières qui éclairent les aiguilles d'un jaune écarlate. Nous avançons dans la galerie Héraut puis Choppy chaque mètres s’accompagne d'une longue pose de contemplation, ici on pourrait y passer des heures, même y mourir... Quelle émotion extraordinaire à du envahir les premiers explorateurs! Le fameux citron... Nous contemplerons le puits remontant du Séquoia avant d'aller voir le P50, magnifique puits avec l'actif qui se jette dedans. Accès pour les étages inférieurs et la suite du réseau. Ensuite nous retournons sur nos pas pour manger. Yves et Jean-François ressortiront alors que Domi nous guide vers la galerie Grimaldi et son lac, a sec malheureusement. Belle galerie avec un plafond plat de toute beauté et encore des concrétions fabuleuse. Puis nous arrivons sur la rivière blanche... Ensuite le clou de cette galerie une fleur minérale de toute beauté, cette photo je la dédicace à Mumu que l'on enterre aujourd'hui. J'ai beaucoup pensé à elle... Ici j'en suis sur je suis proche de Dieu alors j'ai prié pour qu'elle repose en paix. Voilà merci à Yves pour cette visite accompagné dans un fabuleux gouffre des Hautes Pyrénées!

7 commentaires:

Linux65 a dit…

OSM du réseau
http://synclinal65.phpnet.org/Leaflets/OSM_Ardengost.htm

Atlas du réseau
http://synclinal65.phpnet.org/Atlas/Reseau_Ardengost_1920x1080/0_PlanEnsemble.htm

Vous avez visité les zones suivantes:

- Puits d'entrée
- Base du Séquoia (scrap 159)
- Galerie Yves Héraut (scrap 3)
- Réseau des Lotois (scrap 7)
- La Porte Blanche (scrap 126)
- Brutus Paumé (scrap 6, scrap 33)
- Grimaldi (scrap 1)
- Choppy (scrap 3, scrap 110, scrap 109)
- Vauvilliers (scrap 56)
- Shunt de l'abbé (scrap 111)


Véro D a dit…

Impossible de faire un Cr , les mots se perdent et s’envolent au fur et a mesure qu'ils viennent dans mon esprit... les images dansent encore dans ma tête . . C'est une pure merveille, les photos ne sont que de pale répliques de la réalité. Il est évident que la fragilité du lieu impose une fréquentation limité voir très limité. Merci Yves de nous avoir permis de voir tout cela, merci d'avoir permis de garder ce lieu intact.

Dominique Cassou a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dominique Cassou a dit…


Le plaisir fût aussi pour nous, de faire partager cela, aux personnes sensibles à la beauté et soucieux de la préservation, de ce milieu souterrain magique mais si fragile!

Pour Linux 65
Nous nous sommes pas allés au "Réseau des Lotois", nous nous sommes arrêtés à la rivière Blanche

A+Dom

JEAN FRANCOIS a dit…

Voilà une sortie spéléo qui grâce aux photos nous permet de rester dans cet univers merveilleux du gouffre des charentais et partager tout cela avec une équipe sympathique c'est top !!!!Heureux et content d'avoir partagé cette joie avec vous trois. merci pour les bières :-)


A + Jean-François

miguel a dit…

De rien Jean-François nous aussi ont aime les bières!

Anonyme a dit…

Bah alors ce miroir de faille...! Il y a des indices en surface ?
C'est réconfortant de savoir qu'il y a encore tant de belles choses à voir, qui sont protégées des dégradations, et tant de nouvelles bières inconnues à goûter aussi... Bon, dans cet ordre quand même ^^
Laurent (celui du snec)